En continuant à naviguer sur mon site, vous consentez à ce que j'utilise des cookies pour collecter les statistiques de visites. En savoir plus
  • #Radio Radionomy ferme ses portes, voyez-y une opportunité

    Ce 22 novembre, on apprend qu'au premier janvier prochain, Radionomy va clôturer son service après avoir essayé de faire migrer ses utilisateurs vers son autre solution : Shoutcast en mode Saas. Cela laisse un peu plus d'un mois à ses centaines, voire ses milliers d'utilisateurs (je ne pense pas sur-estimer le nombre) pour trouver un plan B en considérant qu'ils y passeront probablement leurs vacances de Noël aussi… Si la décision de Radionomy prend certainement de court ses utilisateurs (sans déconner 1 mois pour migrer une radio… c'est peu !), peut-être pouvons-nous y voir de belles opportunités pour les producteurs de webradios.

    → Lire l'article
  • #Reflexions Témoignage pour le 20 minutes, une histoire flippante pour Halloween

    De temps à autres, sur ce blog, j'aime bien relayer les commentaires et témoignages que je fournis aux réseaux sociaux, à la presse. Aujourd'hui, c'est le 20 minutes qui a demandé à ce qu'on lui envoie des histoires flippantes pour Halloween. Au début j'ai pris ça à la rigolade… et je me suis vite un peu emporté dirons-nous… (texte envoyé au 20 minutes, avec ses quelques fautes d'orthographe en prime)

    → Lire l'article
  • #Radio La rentrée de Fingers In Ze Prod

    Eh oui, cette année, on ne va pas s'intéresser qu'à la rentrée de Bruno dans la Radio, puisqu'il y a eu beaucoup de changements. Fingers In Ze Prod, la société de prod de Bruno, produit désormais la matinale, le Warm-up d'Elliot de 5h à 6h et le Vacher Time de 16h à 19h. Soit 7h d'antenne occupées par les émissions de Fingers In Ze Prod. Un pari risqué pour Fun ? Pas si sûr…

    → Lire l'article
  • #Radio Une régie pub "propre" pour webradio ?

    Aujourd'hui sur le marché des régies pubs pour webradio, il n'y a pas beaucoup de solutions simples à prendre en main. On peut citer quelques noms comme Adswizz ou TargetSpot. Pour autant, ces solutions ne sont pas parfaites. Et comme toujours, je proposerai une solution technique qui répondra aux différents problèmes posés.

    → Lire l'article
  • Un petit mot rapide
    Petit billet d'humeur sur l'humour. Aujourd'hui tant de personnes dénoncent l'impossibilité de se moquer, de caricaturer sous couvert d' « on ne peut plus rien dire ». L'humour ne doit pas être tourné envers les personnes pour ce qu'elles sont malgré elles. Ainsi, trop de monde en ce temps-là exacerbent leur homophobie, leur racisme, leur xénophobie, leur sexisme ou toute autre forme de discrimination sous couvert d'un humour oppressif. C'est parce que ces personnes-là se trompent de cible. Il est désormais plus important que jamais de caricaturer et de moquer ceux qui n'hésitent pas un instant à faire preuve d'intolérance et d'irrespect. Il faut ainsi préférer un film tel que "Rabbi Jacob" qui tourne en dérision un raciste face à la "normalité" des gens qui l'entourent, à un film comme "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" qui use de divers clichés sur les minorités ethniques françaises autour d'un couple d'arriérés qui, certes, sont eux aussi une caricature, mais participent grandement à l'élaboration des clichés discriminatoires. Il faut qu'une chose soit claire : factuellement, donner une "opinion" négative sur un groupe de personnes s'apparente à de la discrimination ordinaire. Ajoutez à cela des actes concrets à l'encontre de ces personnes et ces comportements deviennent délictuels. Il est temps que ce soit-disant "humour" oppressif s'arrête. Quand l'on me répond que se moquer des racistes, sexistes, homophobes et autres, c'est également une forme d'oppression, je n'ai qu'une seule chose à leur demander : « Vous sentez-vous si mal que l'on vous reproche la vôtre ? Ne devriez-vous pas reconsidérer votre vision de la société pour apprendre que ceux que vous pointez du doigt ne valent pas moins que vous ? Tant que vous continuerez à rire de ce que sont vos semblables malgré eux, je me permettrai de rire de votre impertinence. »
  • #Informatique Websockets en PHP : plus simple qu'il n'y paraît

    Les Websockets peuvent avoir des applications multiples pour un Web toujours plus dynamique et aux échanges les plus légers possibles : notifications, chats, streams, édition synchronisée d'une même ressource, etc. Là où, avant, on faisait du polling en JS pour demander des informations à jour sur une application partagée, on utilise aujourd'hui une architecture beaucoup plus bas-niveau basée sur des échanges à double sens : ce n'est plus seulement le client qui interroge le serveur, puisque le serveur peut tout aussi bien envoyer des messages au client tant que le canal de communication est ouvert.

    → Lire l'article
À propos de moi

Tu veux ma photo ? Je sais, j'ai un nom un peu long mais contrairement à ce que tout le monde peut croire, il est très facilement prononçable : Christopher Machicoane-Hurtaud… (vous pouvez m'appeler par mon numéronyme C26d si ça vous chante). C'est pour ça que j'ai choisi c‑mh.fr, c'était plus court. Je suis né le 6 novembre 1992, un jour où, d'après Wikipedia, il ne s'est pas passé grand chose d'exceptionnel ; et je vis dans l'agglomération nantaise. Dans ce blog, vous trouverez plein de trucs qui pourront parler de radio (ma première passion), de musique (mon autre première passion), de web, et quelques réflexions sur l'actu de temps à autres. Un peu de tout, en somme, mais pas encore de licornes arc-en-ciel ; mais j'y songe…

Pour me contacter, envoyer un mail à christophermh44 [at] gmail.com